Abdominoplastie ? Mini-abdominoplastie? Lipo-abdominoplastie? Liposuccion abdominale? CoolSculpting ? Beaucoup (trop) d’options !

De nombreuses patientes et de nombreux patients souhaitent améliorer l’aspect esthétique de leur ventre. Face à la multitude d’options disponibles, ces personnes sont souvent perdues, consultent plusieurs plasticiens, dépensent des frais de consultation et finissent par abandonner leur projet chirurgical. Voici un guide des soins les plus couramment offerts afin d’améliorer l’aspect esthétique du ventre ainsi que leurs indications.

 À qui s’adressent ces techniques?

Ces techniques chirurgicales ou non chirurgicales (comme la cryolipolyse par exemple) s’adressent aux hommes et aux femmes qui souhaitent améliorer l’aspect esthétique de leur ventre; que ce soit en raison d’une perte de poids, d’une grossesse ou simplement du fait de l’accumulation de graisse au niveau des zones « difficiles » à perdre, comme les poignées d’amours, la culotte de cheval ou le ventre. Tous les patients doivent avoir un poids stable et un indice de masse corporel inférieur à 30 kg/m2 afin d’obtenir des résultats optimaux. 

Une fausse conception qui consiste à penser que la chirurgie plastique va aider à « perdre du poids » est très répandue. Il est fréquent de recevoir des demandes de liposuccion ou d’abdominoplastie pour « perdre 30 livres » chez des personnes en surpoids important. Contrairement à cette croyance, la chirurgie plastique ne sert pas à perdre du poids, mais bien à corriger les séquelles de la perte de poids ou à remodeler le corps chez des patients de « poids normal » ou de léger surpoids (IMC<30) et présentant un excès localisé de graisse qui ne veut plus diminuer avec l’exercice ou avec les régimes alimentaires. Les méthodes chirurgicales s’adressent à des personnes en bonne santé (absence de maladies chroniques) et non fumeuses. 

 Établir et affirmer vos attentes 

Le choix d’une technique dépendra de nombreux facteurs : état de santé, quantité de graisse et de peau en excès, tolérance aux cicatrices, durée de l’arrêt de travail, etc. Cependant, les attentes de la personne (c’est-à-dire le résultat souhaité) est le facteur le plus important et paradoxalement le plus difficile à exprimer pour celle-ci. 

Par exemple, un patient qui présente un excès de peau modéré avec un excès de graisse important au niveau de l’abdomen et qui veut une amélioration de l’esthétique de son ventre se verra proposer plusieurs traitements selon le résultat qu’il souhaite obtenir. S’il exige une diminution importante de l’excès de graisse et de peau, l’abdominoplastie avec liposuccion sera probablement la meilleur option qui s’offre à lui. Toutefois, si celui-ci accepte de conserver son excès de peau, une liposuccion ou des séances de cryolipolyse (CoolSculpting) peuvent être les options les plus appropriées.

Quoiqu’il en soit, il est important que votre plasticien et son équipe prennent le temps de vous écouter afin de comprendre exactement ce que vous souhaitez. Vous pouvez présenter des photos de résultats post opératoires que vous avez trouvé sur internet pour aider l’équipe à comprendre vos attentes. Aussi, il est important que ces attentes soient réalistes. Il faut savoir que le plasticien est limité par la qualité de la peau et des tissus, que chaque personne est différente et qu’elle aura par conséquent un résultat unique.

 La peau et la graisse 

La tonicité et l’excès de peau sont deux facteurs importants à prendre en considération pour le choix de l’intervention. Certaines personnes ont une peau de bonne qualité et un excès de graisse localisé au niveau des flancs et de l’abdomen haut et/ou bas. Ces patients sont de bons candidats pour une liposuccion ou un traitement par cryolipolyse (CoolSculpting). Si la peau est de moins bonne qualité (peu ou pas de potentiel élastique, vergetures, etc.) une option chirurgicale est préférable (abdominoplastie ou mini-abdominoplastie). Selon les attentes, un excès de peau peut être toléré chez certains patients pour ne pas avoir de cicatrice abdominale et se verra alors proposé une liposuccion tout en comprenant qu’il peut persister un excès de peau.

La disposition de la graisse est un facteur important à prendre en considération. La graisse intra-abdominale est présente dans la cavité abdominale, c’est-à-dire autour des organes digestifs  (intestins) et la graisse extra-abdominale est présente entre les muscles de la paroi abdominale et de la peau.  Il est important de comprendre que la chirurgie plastique n’aura d’effets que sur la graisse extra-abdominale. Cette graisse est celle que nous pouvons palper en pinçant la peau du ventre. S’il existe une quantité trop importante de graisse intra-abdominale, celle-ci sera encore présente après la chirurgie et sera responsable  d’une rondeur persistante. Aucune intervention chirurgicale ne permet de réduire ce type de graisse; seul une perte de poids est efficace. 

 Abdominoplastie, lipoabdominoplastie, mini-abdominoplastie, liposuccion et cryolipolyse 

L’abdominoplastie est une intervention qui consiste à retirer toute la peau comprise entre l’ombilic et la partie supérieure du pubis en réalisant une cicatrice horizontale au dessus de celui-ci et se prolongeant sur les cotés de façon plus ou moins longue selon l’importance de l’excès de peau. Cette intervention s’adresse aux personnes qui ont un excès de peau abdominal (ou tablier abdominal) modéré à sévère. La convalescence est variable, mais il faut prévoir entre 2 et 4 semaines d’arrêt de travail selon le type d’emploi. Une étape de liposuccion des régions latérales, au dessus de l’ombilic et des flancs peut être indiquée avant l’abdominoplastie (lipoabdominoplastie) pour améliorer les contours et redessiner la silhouette. Une réparation des muscles abdominaux (cure de diastasis) peut être réalisée chez les femmes qui présentent une séparation des muscles droits abdominaux après perte de poids et/ou une grossesse. Cette réparation permet d’obtenir un ventre plus plat et d’améliorer la silhouette chez ces patientes. 

La mini-abdominoplastie n’a de « mini » que dans le nom. Elle consiste à faire le même type de cicatrice que l’abdominoplastie (sauf la cicatrice de l’ombilic) et occasionnellement une liposuccion associée du ventre. La cicatrice peut être plus ou moins longue selon l’excès de peau. Le nombril reste intact ce qui évite une cicatrice à ce niveau. Cette intervention s’adresse aux personnes qui présentent un excès de peau abdominal modéré situé uniquement sous le nombril. S’il existe de la peau en excès au dessus du nombril, une mini-abdominoplastie ne sera pas conseillée. La réparation complète des muscles abdominaux n’est généralement pas possible avec cette technique. La convalescence est variable, mais il faut prévoir entre 1 et 3 semaines d’arrêt de travail selon le type d’emploi. 

La liposuccion abdominale permet d’aspirer la graisse extra-abdominale en introduisant sous la peau des canules d’aspiration de diamètres variables par de petites incisions dissimulées. Elle est généralement pratiquée sous anesthésie générale. Cette intervention s’adresse aux personnes qui présentent un excès de graisse extra-abdominal sans excès de peau ou aux personnes avec un excès de peau modéré, mais qui ont une bonne qualité de peau qui permettra un bon redrapage spontané de celle-ci après l’intervention. La convalescence est variable, mais il faut prévoir entre 1 et 3 semaines d’arrêt de travail selon le type d’emploi. 

La cryolipolyse (Coolsculpting entre autres) est une technologie  récente qui permet de délivrer du froid de façon contrôlée par une machine afin d’entrainer la « fonte » de la graisse sous-cutanée. Cette technologie s’adresse aux personnes ayant un poids « normal » et qui présentent un excès de graisse modéré et localisé dans les régions très difficiles à améliorer telles que la culotte de cheval, le ventre, la face interne de la cuisse, les bras, le cou etc. La peau doit être de bonne qualité pour obtenir un bon redrapage de celle-ci après la procédure. Une séance de Coolsculpting consiste à placer un applicateur sur la zone qu’on souhaite traiter pour que la machine délivre du froid sur cette zone. La durée de chaque applicateur varie entre 35 minutes et 1 heure 15 minutes. Pour traiter l’excès de graisse au niveau du ventre, cela nécessite souvent entre 2 et 4 applicateurs. Parfois une seconde ou même troisième séance est nécessaire selon les attentes des patients. La cryolipolyse a de nombreux avantages, notamment l’absence d’anesthésie, de convalescence et un taux faible de complications. La douleur est très modérée et variable d’une personne à l’autre après la séance n’empêchant généralement pas le retour au travail immédiat. 

Toutes ces techniques sont disponibles à notre cabinet privé et notre équipe est là pour vous guider et vous conseiller.

N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier d’une évaluation sans frais avec notre infirmière clinicienne.

T: 418-973-6590    ou 

info@saguenaychirurgieplastique.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s